Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Me Joindre...

  • : Capture de regard
  • Capture de regard
  • : Des photos parce que j'aime ça, des commentaires intempestifs, parce que je ne peux vraiment pas m'en empêcher ... et je crois bien que je vais encore trouver autre chose !
  • Contact

Recherche

6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 21:48

Il parait que l’enfer, c’est les autres. Il ne fait aucun doute que ça peut être aussi soi-même.

D’une façon où d’une autre, on se retrouve toujours avec quelque chose de toxique à digérer… Pourtant,  malgré l’habitude toute naturelle que nous avons de classer les gens et les mettre dans des petites cases, il n’existe aucun moyen de mesurer la toxicité humaine.

 

Grave lacune, et je vais tout de suite y remédier :

 

L’outil serait une sorte d’échelle que je vais nommer « l’échelle de toxicité humaine », ou ETH parce que là, ça sonne vraiment scientifique, la grande classe !

 

Graduée de 0 à 20, cette échelle permettrait d’affecter un indice à chaque individu, et même à soi-même, ce qui multiplie d’autant l’utilité de l’outil qui sans aucun doute va bientôt être reconnu d’utilité publique.

 

On retrouvera tout en haut de l’échelle les pervers narcissiques, manipulateurs borderline, maniaco-dépressifs et autres sadiques.  Pour eux, pas de scrupule, un ITH de 20/20.

ITH = Indice de Toxicité Humaine, vous aviez compris…

 

Aux alentours des 15/20, voilà les mères castratrices, les petits chefs, les déprimés qui tentent de vous entrainer vers leur mal-être, les aliénateurs et dévalorisateurs de tout acabits qui ne manquent jamais d’alerter l’opinion lorsque vous avez oublié une virgule.

 

L’ITH de 10/20 sera réservés aux geignards professionnels, aux râleurs invétérés, aux emprunteurs qui ne rendent jamais, aux spécialistes des petites phrases assassines qui n’ont l’air de rien ou à ceux qui n'existent pas sans leurs problèmes qu’ils répandent à l’envie.

 

On gardera le niveau 5/10 pour ceux qui téléphonent toujours au moment du repas ou qui n’ont jamais de crayon.

 

 

Voilà une classification non exhaustive qui permet d’y voir plus clair dans le monde souvent flou et camouflé des spécimens toxiques. Un grand pas en avant dans la connaissance de l’humain !

 

 

Application : -Choisissez un soir où vous êtes particulièrement claqué, spécialement lorsque vous ne savez pas vraiment pourquoi (Tiens, bizarre, pourtant je n’ai rien fait d’extraordinaire aujourd’hui…), et que vous êtes à deux doigts de culpabiliser pour cette petite baisse de régime inexpliquée (bon allez, je vais me bouger, y’a pas de raisons…).

Faites la liste des personnes que vous avez côtoyé dans la journée et évaluez leur toxicité. Il ne vous restera plus qu’à faire la moyenne pour avoir une notion précise et visualisable de la charge toxique que vous avez dû assumer aujourd’hui.

 

Vous croyez que c’est une blague ?

 

… Faites-le, on verra après si c’est drôle !

 

 

Deuxième étape : Prenez la même liste et évaluez dans quelle mesure vous avez pu être toxique pour ces personnes. L’exercice est plus difficile, vous pouvez vous faire aider. Faites cependant attention à qui vous demandez, car la personne sollicitée pourrait être tentée d'en profiter pour se venger si vous avez été une vrai teigne ce jour-là !

Faites la moyenne…oui, en fait c’est là qu’on rigole !

 

 

Je dois avouer que je suis assez fière de mon invention que je pense breveter avant qu’un 15/20 ne vienne me piquer mon idée. Vous constaterez d'ailleurs par vous-même dans les jours qui viennent que vous serez régulièrement tenté d'affecter discrètement un ITH bien salé à certaines personnes que vous rencontrez. J'attends vos conclusions en commentaires, car toute découverte scientifique ne vaut que par sa mise en pratique, afin de valider le concept et éventuellement l'élargir.

C'est d'ailleurs en recherchant des applications plus larges que je me suis dit que mon chat avait de la chance de ne pas être humain, particulièrement au moment où il a fait pipi au pied du sapin de noël, entre Melchior et le berger, car il serait vu affliger un ITH des plus corsés,

 

En tout cas, je suis convaincue que l’ITH va devenir une référence en matière de relations humaines, et peut-être même le point de départ d’une nouvelle ère comportementale. Au moins !

Et si un jour on vous parle de votre ITH de 17/20, il faudra peut-être vous inquiéter... 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Véroo - dans Bavardages
commenter cet article

commentaires

emma 15/12/2010 23:01


un outil très intéressant, sans aucun doute, mais qui a peu de chance d'être mis en oeuvre, parce que ce sont les 20/20 qui devraient décider de son application ! Emma


Opaline 14/12/2010 13:51


Spanish, attention , tu fais peut-être preuve d'indulgence envers toi-même !
A ce propos, je pense qu'on devrait ajouter à cette invention géniale, un indice de subjectivité qui serait à retrancher de l'évaluation des autres et à rajouter pour l'évaluation personnelle.
Oui mais comment évaluer sa propre subjectivité avec objectivité ?
Ouille ! je me noie !


spanish 13/12/2010 23:54


allez, sans trop d'hésitation, je m'auto-évalue à 8 ou 9/20 ^^


Opaline 09/12/2010 00:18


Tu aurais dû être polémiste ! tu excellerais.


Véroo 09/12/2010 21:47



Merci, je crois que ça m'aurait plu !



Kaa 6 08/12/2010 23:09


Pourquoi veux-tu instituer un ITH , alors qu'on parle de supprimer les derniers restes des notations scolaires pour ne pas traumatiser nos chères (très chères ) têtes blondes ?.Quand on aura
blanchit tous les thermomètres on sera tous des bourricots heureux dans les mains d'une élite


Véroo 09/12/2010 21:47



Justement, c'est une erreur !